SALLE DE COMPTAGE

Saumon
Saumon

Depuis un local d’observation, la circulation des poissons dans la passe est enregistrée en vidéo. Selon la silhouette, il est possible de reconnaître l'espèce de poisson. Par ailleurs, une nasse de piégeage permet de procéder aux opérations de suivi scientifique comme le comptage, le mesurage et l'identification.

La conception de la passe a dû prendre en compte les exigences biologiques des espèces migratrices : débit d’attrait, taille des bassins, vitesse du courant dans la passe compatible avec la vitesse de nage des poissons. Des essais sur modèles réduits ont été réalisés au Laboratoire National Hydraulique d’EDF. Avec la qualité retrouvée des eaux du Rhin, le saumon et d’autres grands migrateurs sont de retour. Les passes à poissons d’Iffezheim et de Gambsheim leur ouvrent la route vers les rivières d’Alsace et du nord de la Forêt Noire.

Vous trouverez les résultats du comptage des poissons sur le site de l'Association Saumon Rhin : www.saumon-rhin.com